La gemmothérapie au service des oreilles

La gemmothérapie est une thérapie qui date du moyen-âge. Toutefois, ce n’est que vers les années 70 qu’elle a été pleinement exploitée. Il s’agit d’un traitement alternatif à la médecine traditionnelle. Cette forme de médecine ressemble à la phytothérapie. Pour les traitements, elle fait appel aux tissus embryonnaires comme les bourgeons, les radicelles ainsi que les jeunes pousses.

Le principe de la gemmothérapie

En gemmothérapie, les propriétés des bourgeons sont plus fortes que celles des plantes matures. Les tissus embryonnaires contiennent un fort potentiel végétal. Leurs spectres d’action sont donc plus grands. De plus, les tissus embryonnaires contiennent plusieurs agents actifs comme les minéraux, les oligo-éléments et bien d’autres encore. Cette médecine peut traiter divers troubles. Il y a même une gemmothérapie pour les oreilles.

Un traitement pour les oreilles ?

Contrairement à l’homéopathie, la gemmothérapie utilise des solutions unitaires ou complexes. Les solutions unitaires font appel à un bourgeon spécifique. Ces solutions permettent de soigner plusieurs troubles. Les solutions complexes sont utilisées pour traiter un trouble à la fois. Ces dernières sont constituées de mélange de macérats qui présentent des propriétés complémentaires.

À noter qu’un macérat provient de la macération d’un bourgeon une fois qu’il ait été mélangé avec un liquide comme la glycérine, l’alcool ou l’eau par exemple. Peu importe la solution adoptée, la gemmothérapie est reconnue pour ses vertus face à de nombreux troubles. Elle soigne notamment les problèmes cardiovasculaires, articulaires et les troubles du sommeil. De récentes études ont toutefois prouvé l’efficacité de la gemmothérapie pour les oreilles. Cette médecine permet de soigner les bourdonnements et les acouphènes.

Les acouphènes et les bourdonnements d’oreilles

Avec la gemmothérapie pour les oreilles, il est maintenant possible de traiter les acouphènes et les bourdonnements d’oreille. Pour ce faire, 4 macérats sont généralement sollicités lors du traitement. Il y a les jeunes pousses de sorbier, de ginkgo, les bourgeons d’érable et de tilleul. Les jeunes pousses de sorbier soutiennent les défenses naturelles de l’organisme. Il s’agit d’une plante circulatoire cérébrale. Sur le long terme, l’utilisation de jeunes pousses permet d’atténuer les acouphènes en plus de soulager et d’apporter du confort.

Le ginkgo est aussi une plante circulatoire cérébrale. En plus, les jeunes pousses peuvent améliorer l’audition. Le ginkgo contient également des antioxydants. Ces derniers renforcent les défenses immunitaires. Concernant le bourgeon d’érable (bois dur), il aide à la tonification cérébrale. Enfin, pour le bourgeon de tilleul, il participe à la résistance physiologique de l’organisme. Il permet à ce dernier de supporter des conditions extrêmement défavorables. Le tilleul est aussi connu pour diminuer les troubles du sommeil et l’anxiété. À noter que ces deux facteurs favorisent aussi les acouphènes et les bourdonnements.

Le massage aux pierres chaudes : la relaxation par la chaleur
Le massage par douche à affusion : pour éliminer le stress et les toxines !